Quelques réflexions sur la poésie...

La poésie est femme.
La poésie est le rêve. Le rêve l’amour. L'amour et la poésie ne font qu'un.
L’écriture est une insurrection contre la bêtise et la folie des hommes. Elle est l’un des moyens de s’élever contre toute forme de violence, de haine ou d’obscurantisme.
L’écriture est le genre même où nulle phrase ou paraphrase ne saurait remplacer la spontanéité à toute interprétation poétique ou littéraire.
 
Je nomme Art ou Poésie, toute expression plastique, écrite ou verbale qui de manière manifeste contribue ou modifie radicalement le regard sur toute chose portée et admise jusqu'alors.
 
Une pièce poétique se construit par l’intervention de différents genres : le poème, le vers libre ou la prose, voire les trois réunis. Cette conception d’écriture dans un même récit éloigne définitivement le poème fabriqué et laisse toute sa place à la spontanéité et à la création…
 
La poésie doit être mouvement, implication, opéra, partage, dialogue et interférence.
 
C’est par le langage du cœur que transcende la beauté poétique.
 
La poésie est un manifeste, un combat, une revendication. 
 
(Extraits de « Poèmes philosophiques »)
Pour lire les poèmes, cliquez
sur les boutons 
ci-dessous.
 
(extraits de Le visage de l'amour au cristal des rêves)